//
vous lisez...
La communicatrice

Grandes Conférences Les Affaires : Les réseaux sociaux 101, atelier pré-conférence

 Du 15 au 17 février derniers, j’ai eu la chance de participer à la Grande Conférence Les Affaires sur les réseaux sociaux. Je dis « la chance », car j’ai gagné une inscription gratuite pour cet événement grâce à Simon Hénault, le propriétaire de Linked Québec, conférencier à l’événement. Encore merci Simon d’avoir organisé ce tirage :-). J’ai pleinement profité de cette opportunité de développement professionnel.

Pendant deux jours et demi, j’ai eu le plaisir de partager la vision des réseaux sociaux de stratèges et d’organisations qui ont osé exploiter cette nouvelle tendance lourde dans le domaine du marketing et des communications.

N’ayant pas le don d’ubiquité, je n’ai pas pu participer à tous les ateliers, mais j’ai envie de partager avec vous certains éléments que j’ai trouvé très intéressants.

Tout d’abord, le phénomène des réseaux sociaux n’est plus marginal, qu’on se le dise une fois pour toutes! Il suffit de regarder la vidéo Social Media Revolution 2 pour en être convaincu. Les statistiques que nous présente cette vidéo sont tout simplement ahurissantes.

Selon Pablo Stevensen et Boris Ung, tous deux de Ressac Media, les Canadiens sont les plus accros à Facebook. Il n’a donc pas été surprenant que Pablo et Boris réservent une grande part de leur présentation à ce réseau social.

La force de ce duo dynamique a été de savoir s’adapter aux réalités des différents participants. Entre ceux qui n’avaient jamais touché aux réseaux sociaux et ceux qui les utilisaient plus ou moins efficacement, il y avait tout un monde de savoir qu’ils ont tenté de combler en répondant avec simplicité et précision aux différentes questions qui leur ont été posées. Cette formule a permis à chacun de mieux comprendre cet environnement à la fois nouveau et particulier.

Pour les entreprises, il a été établi que la « Fan page » de Facebook offrait un rendement supérieur à la création d’un groupe puisque ce dernier n’affiche pas les mises à jour dans le fil de nouvelles. De plus, Facebook Insight, l’un des outils les plus intéressants pour les entreprises, n’existe que pour les Fan pages. Puisqu’il est important de connaître l’achalandage et autres statistiques de notre communauté FB, il devient évident que la Fan Page est celle qui peut le mieux répondre aux attentes des entreprises.

Avoir une page Facebook, c’est bien. Mais encore faut-il l’alimenter. C’est une des questions qui fait hésiter bien des gens, car à cette étape de réflexion, on est encore loin d’un calendrier éditorial.

Pablo et Boris nous ont proposé une répartition très générale qui peut, et qui doit, être adaptée pour répondre aux objectifs de l’entreprise.

50 % Service à la clientèle — répondre aux besoins des « fans »

30 % Relation client — établir et à entretenir la relation

10 % Promotion – concours, rabais, etc.

10 % Trivial – Saviez-vous que…?

Mais en fait, longtemps avant d’avoir amorcé la stratégie de contenu, il y a des actions essentielles à entreprendre. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, les deux spécialistes ont recommandé de bien faire nos devoirs en nous servant de nos oreilles, de notre cerveau, de nos jambes et de notre bouche.

OREILLES : écouter, effectuer une vigie, sonder, créer des alertes Google, etc.

CERVEAU : analyser, comprendre, évaluer les risques et les opportunités

JAMBES : Déployer nos tactiques et débuter nos actions, interagir

BOUCHE : dialoguer, prendre position, être transparents

Ces conseils, simples et pourtant très sages, vont revenir tout au long des différentes conférences du lendemain. Dans l’attente de la suite de ma couverture de l’événement, je vous propose de réfléchir aux conseils de Pablo Stevensen et de Boris Ung.

Avez-vous effectué ce genre de réflexion avant de vous lancer? Est-ce que cela vous a aidé à démarrer du bon pied?

Publicités

À propos de missparfaite

Communicatrice polyvalente, Miss Parfaite explore les réseaux sociaux pour satisfaire sa curiosité et les besoins de ses clients. « Vivre, savoir et savoir-vivre à l’ère numérique » décrit bien son approche.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Catégories

Twitter

%d blogueurs aiment cette page :