//
vous lisez...
La maman

Pourquoi les parents détestent-ils être parents?

Tout a commencé avec cet article du New York Times intitulé «All Joy and No Fun – Why parents hate parenting» qui pourrait être traduit par quelque chose du genre «Grande Joie, aucun plaisir – pourquoi les parents détestent être parents». L’article a été publié le 4 juillet et de tous les côtés fusent les commentaires. Dans les blogues parentaux, les mères et les pères se questionnent. Les parents détestent-ils vraiment être parents?

Oui et non. Bien sûr, avoir des enfants à charge… augmente la charge de travail : plus de lessive, plus de ménage, plus de voiturage, plus d’arbitrage, plus de responsabilités, etc. Au quotidien, avoir des enfants rend notre horaire plus chargé. Vrai. Mais en bout de ligne, quand on regarde notre vie, de quoi est-on le plus fier? D’avoir toujours eu une maison impeccable digne d’un magazine ou d’avoir des enfants heureux et autonomes qui sont le résultat de l’amour que nous avons investi en eux?

J’ose espérer que vous avez répondu de nos enfants ;-)!

Pour ma part, si j’ajoute mon point de vue à cette discussion qui cause tout un émoi, je dirai qu’on ne doit pas rendre nos enfants responsables de notre bonheur. Quand on a toujours vu le verre à moitié vide, ce n’est pas l’arrivée d’un enfant qui va changer cette perception. Peut-être temporairement, oui, avant que le quotidien et les angoisses de nouveaux parents nous assaillent. Mais soyons francs, quand on a la responsabilité d’un être humain, que ce soit un enfant, une personne malade ou un parent âgé, notre quotidien devient un peu fou et on voit le temps nous filer entre les doigts.

C’est pourquoi je ne suis pas en faveur d’avoir des enfants quand notre couple est à la dérive car loin de ce que certains pensent, l’arrivée d’un enfant ajoute un stress supplémentaire dans la vie et risque de contribuer à une séparation. Entendons-nous bien, l’enfant n’est absolument pas à blâmer pour cette séparation. L’enfant ne peut pas recoller ce qui est cassé. Un point c’est tout.

Sans manuel d’instruction ni mode d’emploi, l’enfant est un acte d’amour. Il passe dans notre vie pour que nous puissions le voir s’épanouir et grandir pour devenir à son tour un adulte qui prendra ses propres décisions et qui aura ses propres rêves.

Un enfant, c’est unique et précieux. Ses besoins sont variés et nombreux. Nos attentes de parents sont naturelles mais un brin irréalistes. Avoir un enfant, c’est un geste sérieux. On ne met pas un enfant au monde pour changer d’idée par la suite. Pas moyen de le retourner à la manufacture. Il est là pour rester. Il faut donc y penser avant. Après, il sera trop tard.

Malgré votre fatigue et un vague sentiment d’impuissance, quand vous irez ranger la Xième pile de lavage à 23 h, vous ne pourrez pas vous empêcher d’arrêter un moment devant la porte de votre enfant pour le contempler dans son sommeil… C’est ça être parent! C’est plus fort que nous, plus fort que tout!

Si vous comprenez l’anglais, je vous encourage vivement à lire l’article «All Joy and No Fun». Il est long mais franchement intéressant quelles que soient vos convictions. N’ayez pas peur de lire quelques-uns des nombreux commentaires. Vous verrez, ça brasse! Vous pouvez également aller lire des commentaires et opinions sur différents blogues québécois dont La mère blogue qui écrit Les enfants ne font pas le bonheur ou encore Les (Z)imparfaites, qui pose la question Les enfants nous rendent heureux ou malheureux? .

Alors qu’en pensez-vous? Les enfants sont-ils synonymes de grande joie, pas de plaisir? Je suis intéressée à connaître votre opinion.

Publicités

À propos de missparfaite

Communicatrice polyvalente, Miss Parfaite explore les réseaux sociaux pour satisfaire sa curiosité et les besoins de ses clients. « Vivre, savoir et savoir-vivre à l’ère numérique » décrit bien son approche.

Discussion

2 réflexions sur “Pourquoi les parents détestent-ils être parents?

  1. Mais nonobstant l’intérêt intellectuel de toute cette recherche de bonheur et de transcendance, et malgré le choix qui n’est techniquement disponible que depuis quelques décennies, n’obeit-on pas très fondamentalement et très simplement à l’instinct de reproduction en étant volontairement parent?
    C’est après tout la meilleure façon d’assurer la survie de l’espèce!

    Publié par Martine C | 16 juillet 2010, 07:47

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Tweets that mention Pourquoi les parents détestent-ils être parents? « Le blogue de Miss Parfaite -- Topsy.com - 14 juillet 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Catégories

Twitter

%d blogueurs aiment cette page :