//
vous lisez...
La maman

Voyager en famille : la trousse de paix

Se déguiser en voiture... Pourquoi pas?

Voyager en famille, c’est toute une aventure. Après des semaines de planification, vous voilà prêts à partir. Êtes-vous fébriles? Oui! Avez-vous tout ce qu’il vous faut? Oui! Est-ce que tout le monde a hâte de partir?… Euh, je répète : est-ce que tout le monde a hâte de partir? Non? Mais pourquoi donc? Vous avez six heures de route à faire? Ouen, pis? L’enfer avant le paradis? Mais de quoi parl… Oh, je vois! Vous pensez vivre six heures d’enfer avant d’arriver à destination. Je comprends mais avez-vous préparé une trousse de paix pour vos enfants? 

Moi, j’ai arrêté de m’inquiéter. Quand nous sortons en famille, je bâtis une trousse de paix pour chacun des enfants. Ces trousses maintiennent la paix et sont, à mon avis, essentielles pour un voyage plaisant. 

Qu’est-ce qu’une «trousse de paix»? 

Ce n’est pas moi qui ai trouvé le nom évocateur de «trousse de paix». Je dois accorder le crédit à Geneviève Labrosse, éducatrice au CPE La forêt enchantée et chroniqueuse à l’émission hebdomadaire Parents un jour, parents toujours! qui nous est arrivée avec cette expression lors de la préparation d’une émission. J’ai adoré le nom et le concept derrière le nom : garder la paix. 

Une trousse de paix, c’est essentiellement un ensemble de jouets et d’objets favoris que nous rassemblons pour nos enfants dans un sac à dos, ou autre. La trousse de paix peut servir lors de trajets en voiture, de sorties au restaurant ou chez des amis ou lors d’événements plus formels. Chaque trousse de paix est le passeport vers une sortie réussie. 

Quoi mettre dans une trousse de paix? 

Tout dépend de l’âge de l’enfant, de la durée de la sortie et du contexte. On n’a pas besoin du même niveau de divertissement pour un repas familial au resto d’une durée totale de deux heures que pour un voyage en avion de huit heures. De même que la trousse de paix lors d’une visite au salon funéraire va obligatoirement être différente de celle que nous préparons pour une visite chez la parenté. 

Par contre, ce qui est commun à toutes les trousses de paix pour qu’elles soient efficaces c’est qu’elles doivent être composées d’un mélange astucieux de jouets favoris et de nouveautés. 

Par exemple, quand nous allons en visite chez la parenté ou chez des amis, nous apportons :
– 2 ou 3 jouets parmi les préférés de l’enfant
– 2 jouets qui servent uniquement lors des sorties
– un appareil photo numérique (un favori des enfants)
– des crayons de couleur, du papier, des cahiers à colorier et plein d’autocollants
– des petits ensembles de bricolage instantané
– des poupées, des camions ou autres jouets à partager
– 2 ou 3 livres
– un objet de transition pour l’enfant fatigué (toutou, poupée, suce ou autre)
– un pyjama (je ne sais pas pourquoi mais Mademoiselle Frisettes adore se mettre en pyjama avant de revenir à la maison) 

Il est important d’apporter des jouets qui permettront à l’enfant de s’amuser et de bouger modérément afin de ne pas faire valser la collection de petits animaux en verre de grand-maman ou le casse-tête de 2000 morceaux que votre neveu a laissé sur la table du salon pour vous le montrer. 

Pour en revenir au long trajet en voiture, la trousse de paix type sera un peu différente puisque tout le monde jouit d’un espace très restreint et que les jeux doivent se faire assis. Cette trousse pourrait comprendre : 

– des jeux magnétiques (casse-têtes, dames, etc.)
– lecteur CD (avec écouteurs pour les plus vieux)
– des CD amusants, combo livre et CD, et un CD pour le dodo
– des DVD si vous avez un appareil portatif
– une console de jeux électroniques portative et des jeux
– une enveloppe de bricolage avec crayons de couleur, autocollants, feuilles de couleur, feuilles blanches, cahiers à colorer, etc.
– kits de coloriage
– appareil photo numérique
– livres
– poupées, petites voitures ou marionnettes
– et des collations qui peuvent être mangées en voiture, avec les doigts et qui ne peuvent pas se renverser et coller tout le contenu de la trousse. 

Comment bien préparer les trousses de paix? 

Tout d’abord, la première règle à respecter c’est une trousse par enfant. Chaque enfant doit pouvoir se retrouver dans sa trousse de paix. Une trousse générique pour tous les enfants ou encore utiliser la même trousse pour tous les voyages ne maintiendra pas l’intérêt de l’enfant très longtemps. 

Avant de préparer la trousse de paix pour une occasion précise, il faut se poser quelques questions :
– Y a-t-il des contraintes d’espace dont je dois tenir compte dans l’élaboration de mes trousses?
– Y a-t-il des contraintes de son applicables à l’endroit où je vais?
– Est-ce que la sortie est formelle (mariage ou autre célébration) ou informelle (barbecue chez des amis)?
– Mon enfant devra-t-il s’amuser seul ou y aura-t-il d’autres enfants avec lui?
– Combien de temps durera le trajet/la visite/les vacances?
– Quels sont les goûts de mon enfant ces jours-ci? Qu’aime-t-il faire?
– Quelles sont les nouveautés que je peux lui proposer pour compléter sa trousse? 

Mais au-delà de ces questions, on doit penser au plaisir de l’enfant et adapter le tout à son âge. Certains ados n’auront besoin que de leur IPOD et d’écouteurs pour être heureux pendant un long trajet alors que des enfants plus jeunes auront besoin de prendre des pauses de leur trousse de paix pour interagir avec la famille en proposant des chansons à répondre ou en jouant aux devinettes ou autres jeux participatifs. Alors préparez-vous en conséquence. Vous connaissez vos enfants et leurs besoins… Anticipez-les et vous ferez une excellente sortie. 

Ça demande un peu de planification mais, en bout de ligne, le temps que vous investissez dans la préparation d’une trousse de paix est bien moindre que la durée du plaisir en famille qui en résultera. 

Qu’en pensez-vous? Utilisez-vous déjà une trousse de paix pour vos déplacements/sorties/vacances? Avez-vous d’autres trucs à proposer aux parents qui prendront leurs vacances sous peu?

Publicités

À propos de missparfaite

Communicatrice polyvalente, Miss Parfaite explore les réseaux sociaux pour satisfaire sa curiosité et les besoins de ses clients. « Vivre, savoir et savoir-vivre à l’ère numérique » décrit bien son approche.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Catégories

Twitter

%d blogueurs aiment cette page :