//
vous lisez...
La maman

Des vacances en famille? Toute une aventure!

Mademoiselle Frisettes profite de l'été

Mademoiselle Frisettes profite de l'été 2008

 

J’attends de pieds fermes la première personne qui me dira que les vacances en famille, c’est relaxant. Parce que ce ne l’est pas. Pas du tout! À moins que je n’aie pas lu le mode d’emploi. Ou que j’aie raté la formation Vacances en famille 101. 

Entre l’ouragan du départ – «Chérie, as-tu vu mes clés?» «Maman, Monsieur Sourire a ouvert le sac bleu et a écrabouillé un biscuit Mum-Mum dedans!» «Maaaaa-maaan, maaaaaa-maaaan!»(Je ne sais pas ce que ça veut dire, mais ça revient souvent) «Chérie, as-tu pris de la crème solaire pour les enfants?» «Maman, quels jeux as-tu mis dans ma trousse de paix?» «Maaaaaa-maaaannn» (Toujours pas d’idée de ce que ça veut dire) «Maman, j’ai faim. Pourquoi on va souper à l’aéroport?» «Maman, not fair, Monsieur Sourire a plus de jouets que moi pour l’avion» «Chérie, as-tu pris la 2e pile pour ta caméra?», etc. –  et l’aéroport, les questions fusent et maman commence à regretter de ne pas être sourde. 

Rendus à l’aéroport, l’enregistrement des bagages prend une éternité et demie. Monsieur Sourire ne veut pas passer par le détecteur de métal… l’agent de l’autre côté semble l’intimider. Mademoiselle Frisettes questionne tout ce qu’on fait et papa a oublié qu’il avait une ceinture à boucle en métal. Misère! Heureusement qu’on est arrivé deux heures avant le départ de notre vol pour Vancouver. Maman commence à se demander où elle a rangé la patience… 

Nous nous dirigeons vers la porte 3 pour l’embarquement pour réaliser qu’il n’y a personne et que maintenant l’embarquement se fait à la porte 11 tout au bout du long corridor. Papa va chercher quelque chose à manger dans l’avion car le temps file. Maman et les deux enfants se dirigent très rapidement vers la porte en question, après avoir fait un dernier petit tour obligé aux toilettes. En se lavant les mains, nous entendons une jolie voix métallique dire au micro  «Dernier appel pour le vol XYZ à destination de Vancouver. L’embarquement est presque terminé. Les passagers retardataires sont priées de se rendre à la porte 11.» Quoi? Ils sont en avance? Mais où est papa? Je considère prendre place avec les enfants mais je n’ai ni les billets ni les passeports. J’appelle mon amoureux sur son cellulaire. Pas de réponse. C’est sûr, il a 2 cafés dans les mains… Tout à coup, je le vois arriver en courant avec ses cafés et son petit sac Tim Horton’s. Ma pression descend un peu… Juste un peu. Maman commence à regretter de s’être embarquée dans un projet de vacances… Où ai-je mis les Tylenol? 

On court, on embarque, on accroche tout le monde avec nos paquets, on trouve notre place, on joue à la chaise musicale – «Maman, je veux être assise à côté de toi.» «Chérie, j’vais prendre la place côté couloir… plus de place pour mes jambes.» «Maman, j’ai faim.» – et ma préférée, une fois que tous les bagages sont placés, que tout le monde est assis et qu’on se prépare au décollage «Maman, j’ai enviiiiiiie!» Soupir. Maman pense aux six longues heures entre Dorval et Vancouver. Maman commence à avoir mal à la tête… 

Bien entendu, Mademoiselle Frisettes ne dort pas pendant le trajet même si à l’arrivée il est 23 h soit 2 h du matin pour nous. Monsieur Sourire a dormi une heure. Il est réveillé et curieux. Papa ramasse nos bagages consignés (6 sacs, je vous le rappelle – voir Voyager léger avec un enfant de 15 mois? Faites-moi rire!) et nous voilà tous au comptoir de location d’autos. On nous a assigné une petite voiture dans laquelle il est évident que nous devrons faire un choix : les bagages ou les humains. Il est douteux que le petit coffre arrière puisse contenir plus de deux bagages. Heureusement, mon amoureux a reçu un coupon pour une catégorie supérieure sans frais additionnel. Et nous voilà avec une mini-fourgonnette! Ce n’est pas très sexy mais au moins les humains et les bagages peuvent voyager ensemble. Maman commence à avoir hâte de se coucher. 

Finalement, on ouvre le GPS, et on démarre. Mon amoureux trouve étrange les directions du «monsieur dans la boîte», comme disait ma fille à trois ans. «Chérie, à quelle heure le GPS prévoit notre arrivée.» «Vers 2 h 30. DEUX HEURE TRENTE??!! Mais c’est donc bien loin! Ça n’a aucun bon sens.» Arrêt dans un coin perdu, vérification des coordonnées pour se rendre compte que le GPS nous envoyait aux États-Unis. Super! Maintenant maman a sommeil et elle commence à se transformer en mégère pas apprivoisable. 

Vers minuit (3 h du matin, heure de Montréal), arrivée sur les lieux de notre hébergement. Je laisse mon amoureux discuter avec le propriétaire de notre hébergement. Je suis claquée. «Maman, regarde! Il y a des fleurs devant notre entrée… et un jardin!» «Maman, dans quelle chambre je vais dormir?» «Maman, je veux dormir avec toi!» «Regarde chérie, le proprio a laissé des fruits, du lait, du café et du yogourt pour notre déjeuner!» «Maman, tu vas être contente! Monsieur Sourire va pouvoir dormir avec nous!» Maman zombie commence à dormir debout jusqu’à ce qu’elle… se couche. Horreur! La fournaise de la maison est située dans le placard de la chambre. À toutes les 20 minutes, c’est le début d’un nouveau cycle : le moteur gronde, la pression augmente, un bruit sec se fait entendre, l’air s’échappe, se propage dans les conduits d’air et ressort au-dessus de ma tête. Misère! La nuit sera longue… ou courte. 

Voilà comment nos vacances en famille ont commencé. Quoi? Bien sûr que nous retournerons en vacances! Et prochainement, je l’espère. Reposantes? Les vacances sont rarement reposantes mais chaque fois, c’est une aventure. L’Indiana Jones en moi a peine à attendre de tenter à nouveau l’exploit de boucler nos bagages dans le moins de sacs possible. Un jour… un jour nous voyagerons comme des personnes normales…Un jour, nous relaxerons en vacances. Mais d’ici là mes amours… quelle sera notre prochaine aventure? Maman commence déjà à avoir très hâte de retourner en vacances! 🙂

Publicités

À propos de missparfaite

Communicatrice polyvalente, Miss Parfaite explore les réseaux sociaux pour satisfaire sa curiosité et les besoins de ses clients. « Vivre, savoir et savoir-vivre à l’ère numérique » décrit bien son approche.

Discussion

2 réflexions sur “Des vacances en famille? Toute une aventure!

  1. Ah, mais Maman n’est jamais tout-à-fait « en vacances », n’est-ce pas? Elle a tant de chapeaux à porter!!!
    Bon été!
    😉

    Publié par Martine C | 30 juin 2010, 06:48
  2. Martine, tu as bien raison. Les mamans ne sont jamais vraiment «en vacances». Elles peuvent être en vacances de ménage et/ou de lavage et/ou de cuisine… mais jamais bien longtemps 🙂 Sinon, ça serait le chaos le plus total! lol

    Publié par missparfaite | 1 juillet 2010, 13:26

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Catégories

Twitter

%d blogueurs aiment cette page :