//
vous lisez...
Savoir

Les réseaux sociaux, les ados et la vie privée

JAMAIS. C’est ce que vous avez dit à Grande Fille quand elle a voulu s’ouvrir un compte Facebook pour s’amuser avec ses amies.

SURPRISE! Elle a quand même ouvert un compte et vous venez de recevoir, par ami interposé, un courriel contenant son plus récent cliché qui la montre dans une position inappropriée.

Et vous voilà à imaginer le pire : cette photo va-t-elle ruiner sa future carrière d’astrophysicienne en chef à la NASA? Gênera-t-elle vos petits-enfants à naître dans 30 ans? Et si vos copains de soccer voyaient la photo… Et Nathalie! Si maman Nathalie voyait ça… Vous aimez mieux ne pas y penser, c’est trop horrible…

Qu’auriez-vous pu faire pour éviter cette situation et la discussion que vous devrez obligatoirement avoir avec votre Grande Fille chérie?

 

La vie privée sur les réseaux sociaux : une illusion

Tout d’abord, il faut savoir que la vie privée, c’est un concept pour ainsi dire inexistant dans les réseaux sociaux. Dès qu’on publie un commentaire, une photo, une vidéo ou un article sur un réseau social, on perd le contrôle de sa diffusion.

Pire encore, dès qu’on publie, on ne contrôle plus le message. Il peut être repris par d’autres personnes et rediffusé dans un contexte qui est complètement différent de l’intention d’origine. Et on n’y peut rien.

Il est essentiel de se rappeler que ce qu’on publie sur le Web reste sur le Web.

La conception erronée de la vie privée sur le Web est si répandue que même la Commissaire à la protection de la vie privée du Canada s’en est mêlée en commandant à l’hiver 2011 un sondage pancanadien où les Québécois ne se sont pas illustrés par leurs comportements sécuritaires sur Internet et dans les réseaux sociaux.

Technaute.ca a résumé les principales conclusions du rapport dans son article Protection de la vie privée : les Québécois sont derniers de classe

Je résume à mon tour :

  • Il ressort de ce sondage que les internautes québécois sont très peu préoccupés par la protection de leurs renseignements personnels.
  • Par exemple, à peine 36 % des répondants habitant le Québec disent avoir ajusté les paramètres de sécurité de leurs appareils mobiles afin de limiter la quantité de renseignements personnels partagés.
  • Seulement 40 % des répondants canadiens ont affirmé protéger leur appareil par un mot de passe ou modifier ses options afin de réduire la quantité de données qui y sont stockées.
  • Une majorité des Canadiens sont d’avis que leurs renseignements personnels sont moins bien protégés qu’il y a 10 ans. 

 

Que faire pour s’assurer qu’on ne regrette pas notre passage sur les réseaux sociaux?

  • Lorsque vous installez un logiciel ou une application ou que vous vous inscrivez à une plateforme de partage, prenez le temps de lire les conditions d’utilisation. C’est long, c’est ennuyant, mais on devrait tous le faire.
  • Rappelez-vous que même si on parle de page personnelle dans le cas de Facebook, il s’agit d’un espace public. Il faut s’enlever de la tête que ce qu’on partage avec nos 223 amis reste entre nos quatre murs virtuels.
  • Ne publiez jamais de contenu illégal, diffamatoire ou tout simplement de mauvais goût. Cela risque de vous embarrasser un jour.
  • N’oubliez pas que les photos que vous publiez ne vous appartiennent plus sur Facebook.
  • Rappelez-vous qu’un jour, vous chercherez un emploi. Les photos de vous déguisée en Blanche-Neige séduisante qui prend une pose suggestive ou d’une brosse mémorable avec des chums ne vous aideront pas à décrocher l’emploi rêvé. Il en va de même des commentaires que vous laissez sur des blogues ou dans vos différents réseaux. Ce qu’on publie sur la toile, reste sur la toile.
  • Googlez votre nom et vos surnoms régulièrement et vérifiez quels sont les résultats obtenus.

 

Pour les parents

Si vous êtes parents, il est important que vous puissiez aider votre enfant à prendre les bonnes décisions quand vient le temps de fréquenter les réseaux sociaux. Vous leur avez appris à marcher, à manger et à faire du vélo, il est maintenant temps de leur apprendre à naviguer et chatter sur le Web.

 En guise d’entrée en matière, je vous suggère de lire Facebook et médias sociaux : guide pour un usage sécuritaire et responsable à l’attention des élèves et des parents du Collège François-de-Laval. C’est simplement dit et très instructif.

 

Et pour Grande Fille, qu’est-ce qu’on fait?

Photo à l’appui, vous pouvez lui parler ouvertement des écueils du Web et l’informer des pratiques sécuritaires pour une aventure Web sans lendemain – Oups, ça ressemble drôlement à un autre discours ça…

Interdire les réseaux sociaux n’est pas une solution viable. Au contraire, profitez de l’incident pour l’encourager à réfléchir et à poser les bons gestes pour protéger sa réputation et rendre ses activités plaisantes et sécuritaires.

 

Quelques articles complémentaires sur le sujet :

INBOX International7 règles pour les ados sur Facebook | Marc-André Lanciault – 24 janvier 2012

Récemment, une de nos clientes m’a demandé conseil. Elle m’a expliqué que tous les amis de sa fille de 12 ans utilisaient Facebook et que, bien évidemment, sa fille aimerait elle aussi s’ouvrir un compte. La question qui tue : devrait-elle laisser sa fille s’ouvrir un compte, et si oui, quelles règles devraient être suivies. Lire la suite 

Nowhere Entreprise -Parents-enfants sur Facebook : une nouvelle relation? | 23 janvier 2012

Une récente enquête américaine sur l’utilisation de Facebook dévoile des chiffres surprenants…qui vont en intéresser plus d’un!

Sur le site ZDNet, Emil PROTALINSKI publie l’infographie d’un sondage réalisé entre le 09 et le 12 décembre 2011 par Lab42, une équipe américaine de recherche marketing. Cette enquête a été menée auprès de 500 utilisateurs de médias sociaux. Ses objectifs étaient de savoir comment parents et enfants communiquaient sur Facebook, mais aussi quelles étaient les préoccupations des parents concernant les activités facebookiennes de leurs internautes en herbe. Lire la suite

Pensez cybersécurité.ca - Les enfants, les adolescents et le réseautage social 

Le réseautage social est une façon amusante pour les enfants d’interagir, d’élaborer des projets et d’échanger de l’information. Les réseaux sociaux en ligne, comme Facebook et Twitter, relient des gens partout sur la planète, ce qui peut les ouvrir à un monde inconnu. Pour vous assurer que vos enfants utilisent le réseautage social de manière sécurisée, voici quelques conseils importants. Lire la suite 

Et vous, avez-vous des idées ou des ressources à partager pour aider les parents à mieux guider leurs enfants sur le Web?

About these ads

À propos de missparfaite

Communicatrice polyvalente, Miss Parfaite explore les réseaux sociaux pour satisfaire sa curiosité et les besoins de ses clients. « Vivre, savoir et savoir-vivre à l’ère numérique » décrit bien son approche.

Discussion

5 réflexions sur “Les réseaux sociaux, les ados et la vie privée

  1. La Commissaire à la protection de la vie privée du Canada a annoncé que de nouveaux outils sont maintenant disponibles pour sensibiliser les jeunes aux dangers possibles de la navigation sur Internet. Voici le lien de l’article qui a été porté à mon attention sur Twitter par @MarcOlivierGL http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/internet/201201/24/01-4489009-vie-privee-sur-internet-de-nouveaux-outils-pour-les-jeunes.php

    Publié par missparfaite | 25 janvier 2012, 12:05
  2. ce qui est difficile, c’est d’exister dans le monde mondial, et d’y être anonyme.Les réseaux doivent répondre à cette angoisse, sauf que rien ne disparait si nous n’avons pas la chance d’un accident nucléaire

    Publié par Le blog de Jean Trito | 25 janvier 2012, 16:49
    • Bonjour Jean. Vous soulevez un sujet très intéressant : le désir de briser l’anonymat numérique. C’est un besoin très fort. Certains font des conneries sur les réseaux sociaux au risque d’entacher à long terme leur réputation pour se faire remarquer. Pourtant, quel que soit l’éclat, on n’en parlera que quelques jours, tout au plus. Est-ce que ça vaut vraiment la peine? Je n’ai pas de réponse à cela.

      Publié par Sylvie Cajelait | 25 janvier 2012, 17:12
  3. Grand merci pour ce post :)

    Publié par oeuvre d'art | 25 janvier 2012, 19:59
  4. Merci à Fabienne Malenfant (@Mafamal)de m’avoir indiqué un article intéressant sur le sujet des ados et de la vie privée sur Facebook http://www.influenceursduweb.org/la-e-reputation-des-adolescents-pensons-a-lavenir/ Bonne lecture.

    Publié par missparfaite | 23 février 2012, 08:53

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Catégories

Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 629 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :